Contenus
Bannière Productivité innovation - Étude de cas

Adfast : quand usine intelligente rime avec croissance

Études de cas - 2021/09/30
Bannière Productivité innovation - Étude de cas

Résumé de la problématique

Adfast se spécialise dans la fabrication de produits scellants et d’adhésifs
de haute technicité pour diverses industries telles que la construction, le transport, et l’énergie. L’entreprise exploite trois usines localisées dans l’arrondissement Saint-Laurent, à Montréal, de même que des centres de vente et de distribution en Amérique du Nord. Entreprise à forte croissance, elle est l’une des rares usines certifiées 4.0 au Québec. Elle a commencé
à automatiser ses processus en 2004. Au fil des projets, elle a réalisé l’interconnexion des machines et des systèmes de plusieurs départements.


Apprentissages clés

1. Il est utile de visiter des usines pour s’inspirer des meilleures pratiques.
Les dirigeants d’Adfast ont fait de nombreuses visites d’entreprises ici et ailleurs. Ils y ont non seulement constaté les avantages de la transformation numérique, mais ont également trouvé des idées à reproduire dans leurs propres usines. L’innovation collaborative est au cœur de leur stratégie. Ils n’hésitent pas à partager leurs connaissances pour inspirer à leur tour des organisations qui veulent progresser vers l’usine 4.0. 

2. La route pour devenir une usine intelligente peut sembler longue
La route pour devenir une usine intelligente peut sembler longue. « Pour accroître la maturité technologique de l’entreprise, l’essentiel, c’est de se lancer en débutant avec un petit projet », explique Nicolas Choquet, coprésident. Le premier projet d’automatisation d’Adfast visait la collecte de données pour identifier des arrêts de production inopinés. Quelque 17 ans plus tard, il se révèle encore utile.

3. Exercer une gestion du changement, c’est la clé du succès
La route pour devenir une usine intelligente peut sembler longue. « Pour accroître la maturité technologique de l’entreprise, l’essentiel, c’est de se lancer en débutant par un petit projet », explique Nicolas Choquet, coprésident. Le premier projet d’automatisation d’Adfast visait la collecte de données pour identifier des arrêts de production inopinés. Quelque 17 ans plus tard, il se révèle encore utile.

Depuis le début de la réorganisation de ses méthodes de production, Adfast doit composer avec la résistance au changement. Au fil des ans, les préoccupations ont évolué. Les craintes face aux pertes d’emploi dû à la robotisation et l’automatisation ne sont peut-être plus à l’ordre du jour, mais il faut encore faire adhérer les équipes aux changements technologiques. Adfast s’assure de les impliquer dans les phases de développement et d’implantation. Le fabricant encourage une participation active et reste à l’écoute des idées et des propositions pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés en cours de route. Il veille également à les rassurer quant à l’évolution de leurs tâches et leur démontrer les gains en matière d’efficacité et de productivité.

Le défi
Avec une croissance de 40 % de son chiffre d’affaires en 2021, le fabricant cherche constamment à faire des gains de productivité et à augmenter sa capacité de production pour accroître encore ses parts de marché et de conserver sa position de leader dans son industrie. 

La solution
Chez Adfast, le concept d’usine 4.0 est en constante évolution et ne se limite pas à la production. Ces dernières années, différents investissements ont permis d’automatiser les processus dans plusieurs services, dont ceux de l’approvisionnement, de la logistique, de la qualité, du service à la clientèle de même que des ventes et du marketing. Le fabricant a aussi développé des outils numériques connectés pour sa clientèle pour faciliter le processus d’achat et lui offrir une expérience client optimale.

L’automatisation favorise également l’attraction et la rétention de main-d’œuvre pour Adfast qui emploie actuellement 130 personnes. La croissance de ses effectifs est de 10 %par année. 

L’application

Chaque année, l’entreprise mène plusieurs projets pour continuer de progresser vers une usine aussi automatisée que possible, à l’image de ce que fait Amazon, une source d’inspiration pour la direction de l’entreprise. Elle s’appuie sur une planification stratégique annuelle pour sélectionner les projets qui lui permettront d’atteindre cet objectif et d’améliorer sa rentabilité. Toutes les améliorations visent à la fois à augmenter l’efficacité opérationnelle dans chacun des départements et à favoriser l’innovation dans la conception et la fabrication de ses produits. Adfast, qui fait aussi du sur mesure pour ses clients, a ainsi réussi à automatiser une production en petits lots. Apporter des solutions à sa clientèle, cela fait partie de la mission d’Adfast depuis ses débuts il y a plus de 40 ans.


Les étapes clés d’une démarche d’innovation

  • Définir les cibles d’innovation.
  • Se doter d’un plan d’action.
  • Former une équipe dédiée à l’interne.
  • Identifier les problématiques susceptibles d’entraver la démarche et y remédier.
  • Choisir son portefeuille de projets.
  • Déterminer des livrables réalistes pour chacun.
  • Trouver le financement nécessaire pour réaliser les projets.
  • Développer les projets retenus.

Les conditions de succès

Adfast travaille en étroite collaboration avec le fournisseur de ses unités de production pour une amélioration continue de ses équipements. L’entreprise se tient ainsi à jour sur les plus récentes technologies développées par le fabricant de ses machines. Toutefois, s’appuyer sur l’expertise externe ne suffit pas.
 
« Un important facteur de succès, c’est de développer des compétences en automatisation à l’interne de façon à gagner en maturité technologique », note Cyril Hébert, directeur de l’automatisation.

Une autre condition pour avancer, c’est de laisser le droit à l’erreur aux employés impliqués dans les projets d’amélioration, la seule façon d’apprendre.

De plus, le fabricant a constaté qu’il ne sert à rien d’attendre d’avoir atteint la perfection pour livrer un projet. L’expérience des utilisateurs, qu’ils soient à l’interne ou à l’externe, permet d’améliorer le produit ou le processus. L’important, c’est de faire preuve de transparence en sollicitant leur aide pour bonifier le projet, soutient Cindy Dandurand, coprésidente.


Découvrez les alliés

Investissement Québec – CRIQ

Investissement Québec CRIQ

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), qui est maintenant intégré à Investissement Québec, offre aux entreprises manufacturières des services d’experts pour les aider à accélérer leurs investissements et pour accroître leur productivité, leur compétitivité et leur performance environnementale.

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le REAI aide les entreprises qui sont à la recherche de solutions d’automatisation. Il vient de lancer l’Usine bleue, une plateforme web qui favorise le jumelage intelligent avec des fournisseurs pouvant les soutenir dans leur démarche d’innovation. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Productivité Innovation

Productivité innovation | Une initiative d'Investissement Québec

Cette initiative d’Investissement Québec offre du financement de même que de l’accompagnement stratégique et technologique pour les entreprises ayant des projets innovants, que ce soit en matière d’automatisation, de numérisation, de robotisation et d’intelligence artificielle. Elle succède au programme Manufacturiers innovants. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.