Contenus
Productivité Innovation

Les Crabiers du Nord : moderniser ses processus pour accroître sa compétitivité

Études de cas - 2022/02/25
Productivité Innovation

Résumé de la problématique

Fondée en 1994, Les Crabiers du Nord est un chef de file québécois dans la transformation des produits de la mer. L’entreprise de Portneuf-sur-Mer, sur la Côte-Nord, possède une usine hautement mécanisée et automatisée où sont transformées plusieurs espèces comme le crabe des neiges, le buccin (mieux connu sous le nom de bourgot), la mactre de Stimpson de même que des poissons de fond (morue, turbot, flétan, etc.). L’entreprise réalise également des produits de deuxième et troisième transformation. Dans le but de consolider ses approvisionnements, Les Crabiers du Nord s’est associée il y a quelques années avec un regroupement de pêcheurs de la région et trois conseils de bande autochtones. L’entreprise, qui emploie quelque 85 travailleurs, mise sur l’innovation pour augmenter ses parts de marché au Québec et au Canada notamment grâce au développement de plusieurs nouveaux produits issus de la troisième transformation.

Apprentissages clés

1. Il est important de comprendre que la machine parfaite n’existe pas

Il ne faut pas s’attendre à ce qu’un nouvel équipement règle tous les problèmes de production, estime Alain Samuel, directeur de projets. Il est essentiel de prévoir une période d’adaptation lors de l’implantation d’une technologie le temps de faire les ajustements nécessaires et de résoudre les problèmes qui se présenteront en cours de route. De la formation sera aussi nécessaire pour s’assurer d’atteindre les rendements escomptés.

2. Consulter ses équipes d’opérateurs en amont, c’est gagnant

Intégrer le personnel de production dès le début d’un projet d’innovation, c’est la clé de la réussite. Ce sont les gens sur le plancher qui savent le mieux quel sera l’impact de la technologique sur leur travail. Demander leur avis au préalable permet de s’ajuster au besoin.

3. Un diagnostic est essentiel pour établir la capacité d’innovation de l’entreprise

Il permettra d’identifier les pistes d’amélioration potentielles et de déterminer les cibles opérationnelles. Il s’agit d’une étape incontournable pour élaborer un plan d’action sans perdre de vue les objectifs à atteindre. Dans leur démarche d’innovation, Les Crabiers du Nord privilégie une approche par étape. Les dirigeants préfèrent multiplier les coups sûrs plutôt que de viser le coup de circuit dont la probabilité de réussite est moins élevée. Une façon de faire qui leur a permis de gagner en confiance au fil des projets et de mieux gérer le risque.

Le défi

Les Crabiers du Nord fait face à une forte compétition autant sur le marché local qu’international. L’entreprise n’a donc pas eu le choix de moderniser ses équipements pour réduire ses coûts et améliorer ses rendements. De plus, elle transforme une matière première qui est saisonnière et dont les volumes varient d’une année à l’autre en fonction des quotas.

En plus d’innover dans ses procédés, elle s’est lancée dans le développement de nouveaux produits, dont des conserves et une sauce aux fruits de mer élaborée en partenariat avec Pêcherie Manicouagan. Cette stratégie lui permet à la fois d’ouvrir de nouveaux marchés, de prolonger ses opérations sur quelques mois et de garantir une plus longue période de travail à ses employés. Autre avantage de la troisième transformation, elle utilise des matières premières à plus faible valeur commerciale afin d’augmenter la marge bénéficiaire de certains produits.

La solution

Installation d’une ligne automatisée de triage des sections de crabe des neiges, ajout d’une ligne d’empaquetage et d’une ligne d’étiquetage, acquisition d’une dépiauteuse pour retirer la peau des poissons de fond, utilisation d’un système d’imagerie pour le triage et l’inspection des pieds des mactres de Stimpson… Ce ne sont là que quelques-uns des équipements implantés par Les Crabiers du Nord depuis 2012 pour mécaniser et automatiser sa production. Elle a également optimisé ses installations en fusionnant ses deux usines en une seule ce qui lui a permis d’ajouter de nouvelles lignes de production, de diminuer ses coûts d’opération et de mieux gérer le personnel sur les différentes lignes de production.

Cherchant constamment à innover, les dirigeants ont également conclu une entente de transfert technologique avec Clearwater Seafood - le plus grand producteur de mollusques en Amérique du Nord - qui s’est terminée en 2010. À la fin de cette entente, qui était d’une durée de 10 ans, Les Crabiers du Nord a développé ses propres marchés et poursuivi l’amélioration de son procédé de transformation.

L’application

Avant d’amorcer sa démarche d’innovation, Les Crabiers du Nord a mené un exercice de planification stratégique avec une grande firme comptable qui a démontré la nécessité de procéder à un diagnostic de sa productivité. Il en a découlé un plan d’action qui a priorisé les étapes d’amélioration, les objectifs à atteindre (diminuer les coûts de production, résoudre un problème de main-d’œuvre, etc.) et les investissements requis. Maintenant qu’elle a automatisé une bonne partie de sa production, l’entreprise est rendue à l’étape d’avancer dans sa transformation numérique. Déjà, elle possède plusieurs équipements qui lui fournissent des données. Il lui faut maintenant les analyser et les intégrer dans ses processus de décisions pour optimiser sa production.


Les étapes clés d’une démarche d’innovation

  • Définir les cibles d’innovation.
  • Se doter d’un plan d’action.
  • Former une équipe dédiée à l’interne.
  • Identifier les problématiques susceptibles d’entraver la démarche et y remédier.
  • Choisir son portefeuille de projets.
  • Déterminer des livrables réalistes pour chacun.
  • Trouver le financement nécessaire pour réaliser les projets.
  • Développer les projets retenus.

Les conditions de succès

Pour chaque projet d’innovation, l’entreprise prévoit un plan de formation pour s’assurer que les nouvelles procédures de travail sont bien intégrées par les opérateurs, mais aussi par les équipes d’entretien mécanique et d’entretien sanitaire. Elle bénéficie d’un accompagnement et d’une aide financière d’Emploi Québec pour mener à bien cette étape. La formation est un élément important pour assurer le succès du projet. Elle contribue également à mettre en place une véritable culture d’innovation au sein de l’entreprise. Les équipes étant en mesure d’apprécier les gains d’amélioration sur leurs tâches respectives, il devient de plus en plus facile de les mobiliser face aux changements futurs.

Découvrez les alliés

Investissement Québec – CRIQ

Investissement Québec CRIQ

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), qui est maintenant intégré à Investissement Québec, offre aux entreprises manufacturières des services d’experts pour lesaider à accélérer leurs investissements et pour accroître leur productivité, leur compétitivité et leur performance environnementale.

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le REAI aide les entreprises qui sont à la recherche de solutions d’automatisation. Il vient de lancer l’Usine bleue, une plateforme web qui favorise le jumelage intelligent avec des fournisseurs pouvant les soutenir dans leur démarche d’innovation. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Productivité Innovation

Productivité innovation | Une initiative d'Investissement Québec

Cette initiative d’Investissement Québec offre du financement de même que de l’accompagnement stratégique et technologique pour les entreprises ayant des projets innovants, que ce soit en matière d’automatisation, de numérisation, de robotisation et d’intelligence artificielle. Elle succède au programme Manufacturiers innovants. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

EntreChefs PME

Logo EntreChefs PME
EntreChefs PME, le nouveau Groupement des chefs d’entreprise, est le premier réseau francophone dédié au partage d’expériences pour les entrepreneur·e·s-chef·fe·s. Guidé par ses valeurs d’entraide et de progression depuis 1974, ce réseau de 2 000 membres, répartis dans 235 clubs, est la référence incontournable dans l’appui de ces leaders. Ensemble, ils se surpassent afin de renforcer le tissu entrepreneurial.

Pour plus d’information, visitez le site officiel.