Contenus
Productivité Innovation

Technologie Inovaweld: automatiser pour devancer la concurrence

Études de cas - 2021/10/06
Productivité Innovation

Résumé de la problématique

Technologie Inovaweld est un chef de file dans la fabrication de barils d’acier inoxydable soudés au laser. À sa fondation en 2010, l’entreprise de La Pocatière, au Bas-Saint-Laurent, s’est spécialisée dans les produits destinés au marché de l’acériculture. Elle a ensuite diversifié ses activités dans les secteurs vinicole et industriel, desservant notamment les industries pharmaceutique et chimique. En plus du Canada, ses produits sont vendus aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Inovaweld s’est tournée vers les technologies pour offrir des produits de qualité supérieure à des prix compétitifs. Elle est aujourd’hui la seule entreprise au monde qui utilise le procédé de soudage au laser robotisé pour la production de barils qui offre rapidité d’exécution et grande qualité de finition. Elle a entrepris l’automatisation de ses procédés pour améliorer ses capacités manufacturières et pour mieux faire face aux enjeux de main-d’œuvre.

 

Apprentissages clés

1.Il faut répondre sans tarder aux préoccupations des employés face aux changements technologiques.

Il y a toujours des employés qui vont se montrer plus réticents que d’autres face à l’adoption de nouvelles technologies. Les dirigeants d’Inovaweld prennent alors le temps de rencontrer ces employés pour les écouter et bien comprendre leurs difficultés. Ils leur explique que durant l’implantation, il y a une phase de rodage normale qui permet de trouver les solutions aux problèmes rencontrés. C’est une situation temporaire qui, une fois résolue, permettra des gains d’efficacité. Ils leur rappellent également que ce virage technologique leur permettra de conserver leur position de leader de l’industrie.

2.Faire appel à l’expertise externe permet d’avancer plus vite

Pour mener à bien ses projets de transformation, Inovaweld a fait appel à de l’accompagnement notamment auprès d’Investissement Québec-CRIQ et de centres de transfert technologique. Les dirigeants s’assurent toutefois de faire équipe avec le consultant. «Pour bien réussir, il faut être partie prenante du projet, parce que c’est un projet d’entreprise avant tout», explique Bruno Morin, cofondateur et président.

3.Tenir compte des idées des employés, c’est gagnant

Il ne faut pas négliger les idées qui viennent des employés dans l’usine. Ce sont eux qui ont les «mains dedans» et qui peuvent trouver les solutions dans la phase d’implantation d’un projet technologique. L’entreprise peut avoir besoin d’ingénieurs ou d’une aide à l’externe pour les concrétiser, mais ce sont les bonnes idées des opérateurs qui peuvent faire la différence dans la réussite d’un projet.

 

Le défi

Comme bien d’autres PME, Inovaweld a de la difficulté à embaucher de la main-d’œuvre spécialisée notamment dans les périodes de pointe de production. Elle a choisi la voie de l’automatisation pour améliorer les conditions de travail de ses opérateurs et faire des gains de productivité. Cela lui permet également de se positionner favorablement face à une concurrence offrant des produits en provenance de la Chine et qui exerce une pression sur les prix.

 

La solution

Depuis ses débuts en 2010, Inovaweld investit normalement entre 5 % et 10 % de son chiffre d’affairesen technologies numériques ou en automatisation pour accroître sa capacité de production. Depuis 2019, elle a mis le pied sur l’accélérateur pour entreprendre une démarche vers l’usine 4.0.

 

L’application

Dans son usine, la PME compte plusieurs robots, dont des robots soudeurs laser et des robots manipulateurs, des cellules de soudage au laser et des systèmes automatiques de production. Il y a six ans, elle a implanté un système MRP (Material Requirements Planning) pour gérer les processus de production et les coordonner aux activités de fabrication. Elle est également en voie d’automatiser la ligne de lavage de barils pour la rendre plus efficace et plus ergonomique pour les opérateurs. Pour la priorisation de ses projets d’automatisation, Inovaweld évalue trois principaux critères, soit le retour sur investissement, les gains de flexibilité des changements de production et la réduction des goulots d’étranglement.

Les étapes clés d’une démarche d’innovation

  • Définir les cibles d’innovation.
  • Se doter d’un plan d’action.
  • Identifier les problématiques susceptibles d’entraver la démarche et y remédier.
  • Choisir son portefeuille de projets.
  • Déterminer des livrables réalistes pour chacun.
  • Trouver le financement nécessaire pour réaliser les projets.
  • Développer les projets retenus.
  • Les conditions de succès

    Un virage technologique ne peut se réussir sans l’engagement de toute l’équipe. Les dirigeants on fait en sorte de bien expliquer leur démarche à l’ensemble des employés sans oublier de tenir compte de leurs idées. De projet en projet, la résistance au changement se fait moins forte. Aujourd’hui, plus personne ne veut revenir en arrière. Inovaweld n’a pas hésité non plus à faire appel à des programmes d’aide pour obtenir de l’accompagnement et du financement afin d’avancer plus vite.  


    Investissement Québec – CRIQ

    Investissement Québec CRIQ

    Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), qui est maintenant intégré à Investissement Québec, offre aux entreprises manufacturières des services d’experts pour les aider à accélérer leurs investissements et pour accroître leur productivité, leur compétitivité et leur performance environnementale.

    Pour plus d’information, visitez le site officiel.

    Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

    Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

    Le REAI aide les entreprises qui sont à la recherche de solutions d’automatisation. Il vient de lancer l’Usine bleue, une plateforme web qui favorise le jumelage intelligent avec des fournisseurs pouvant les soutenir dans leur démarche d’innovation. 

    Pour plus d’information, visitez le site officiel.

    Productivité Innovation

    Productivité innovation | Une initiative d'Investissement Québec

    Cette initiative d’Investissement Québec offre du financement de même que de l’accompagnement stratégique et technologique pour les entreprises ayant des projets innovants, que ce soit en matière d’automatisation, de numérisation, de robotisation et d’intelligence artificielle. Elle succède au programme Manufacturiers innovants. 

    Pour plus d’information, visitez le site officiel.