Contenus
Productivité Innovation

Cuisi-n-art: une nouvelle usine à la fine pointe de la technologie

Études de cas - 2021/10/27
Productivité Innovation

Résumé de la problématique

Cuisi-n-art est un fabricant d’armoires de cuisine et de meubles pour salle de bain de Gatineau. Fondée par Réal Fortier en 2007, l’entreprise n’a jamais cessé de croître. Depuis plusieurs années, elle investit dans les technologies pour rendre son usine plus efficiente et pallier les enjeux de main-d’œuvre. Rendue à l’étroit dans ses installations, elle a lancé en pleine pandémie le projet d’agrandissement de son magasin et de construction de sa nouvelle usine d’une superficie de 40 000 pieds carrés, soit le double de son usine actuelle. Cela lui permet également d’ajouter de nouveaux équipements d’automatisation afin d’augmenter sa capacité de production.

 

Apprentissages clés

1.Aller voir ce qui se fait ailleurs permet de s’inspirer des meilleures pratiques

Afin de continuer de s’améliorer sur le plan de la productivité, les dirigeants de Cuisi-n-art ont senti le besoin d’aller voir comment s’y prenaient les grandes entreprises de leur industrie plus avancées dans le virage 4.0. Des visites d’usines d’ici et d’ailleurs et la participation à des salons d’automatisation et de robotique leur a permis de faire le plein d’idées et de bonnes pratiques à répliquer.  

 

2.Dans la phase de conception d’une nouvelle usine, il ne faut négliger aucun détail

Les trois associés de Cuisi-n-art, Réal Fortier, Caroline Fortier et Anya Baumberger, ont dû faire face à de nombreux imprévus dans la conception de leur nouvelle usine. Leur meilleur conseil? Il faut veiller à avoir un plan final avant d’amorcer la construction, ce qui impose de penser à tous les détails de la chaîne de production, de l’emplacement des machines jusqu’au nombre de prises électriques nécessaires. Apporter des changements en cours de route fait gonfler la facture finale. Il faut prévoir les besoins actuels, mais aussi futurs de façon à s’assurer d’avoir l’espace et les infrastructures nécessaires à l’ajout de nouvelles machines.

 

3.Réaliser un audit 4.0 permet de se doter d’un plan d’action

Après avoir mené plusieurs projets d’automatisation, l’équipe de direction a fait le constat qu’il lui fallait un regard extérieur pour planifier les prochaines étapes vers l’usine 4.0. Mener un audit numérique s’est révélé un exercice fort utile. Les associés ont pu se rendre compte que, pour aller plus loin, la marche à monter n’était pas aussi haute qu’ils pouvaient le penser. Ce diagnostic a permis d’avoir une bonne image de la situation actuelle et d’arrimer les prochaines initiatives d’innovation aux objectifs de l’entreprise dont l’implantation d’un système de gestion intégré des opérations (ERP).

 

Le défi

Œuvrant dans un marché en forte croissance, Cuisi-n-art a toujours cherché à améliorer ses processus pour augmenter sa capacité manufacturière. C’était aussi pour elle une façon de résoudre les enjeux de main-d’œuvre. Pour continuer sur la voie de l’usine 4.0, elle devait agrandir ses installations d’où la décision de construire une nouvelle usine permettant l’ajout de nouveaux équipements.

 

La solution

Chaque année, Cuisi-n-art investit de 10 à 15 % de son chiffre d’affaires pour l’informatisation et le maintien de l’efficacité de la chaîne de production. Un des premiers achats est une machine presse-tiroir qui automatise l’assemblage des tiroirs, triplant la production par opérateur. L’ajout de deux perceuses de porte automatisées, de deux machines à commande numérique (CNC) et de bras robotisés a également permis de faire des gains de productivité significatifs en plus d’améliorer la qualité des produits.

 

L’application

Dans sa nouvelle usine, qui sera mise en opération en avril 2021, Cuisi-n-art prévoit être en mesure de plus que quadrupler sa capacité de production grâce notamment à un flux de production en continu et l’implantation de nouveaux équipements. La mise en place d’un ERP permettra également d’optimiser l’entièreté de la chaîne de production, de l’approvisionnement à la livraison au client.

Les étapes clés d’une démarche d’innovation

  • Définir les cibles d’innovation.
  • Se doter d’un plan d’action.
  • Former une équipe dédiée à l’interne
  • Identifier les problématiques susceptibles d’entraver la démarche et y remédier.
  • Choisir son portefeuille de projets.
  • Déterminer des livrables réalistes pour chacun.
  • Trouver le financement nécessaire pour réaliser les projets.
  • Développer les projets retenus.

Les conditions de succès

Les conditions de succèsInstaurer une culture du changement est un élément clé de la réussite d’une transformation numérique, selon Caroline Fortier. Quand les employés comprennent bien la nécessité du changement, ils se mobilisent plus facilement. C’est ce qui permet à l’organisation de faire de grandes avancées. 

Cuisi-n-art a également eu recours à de l’accompagnement et à du financement, notamment dans la part d’Investissement Québec, qui s’est révélé très utile.

Découvrez les alliés

Investissement Québec – CRIQ

Investissement Québec CRIQ

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), qui est maintenant intégré à Investissement Québec, offre aux entreprises manufacturières des services d’experts pour les aider à accélérer leurs investissements et pour accroître leur productivité, leur compétitivité et leur performance environnementale.

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le REAI aide les entreprises qui sont à la recherche de solutions d’automatisation. Il vient de lancer l’Usine bleue, une plateforme web qui favorise le jumelage intelligent avec des fournisseurs pouvant les soutenir dans leur démarche d’innovation. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Productivité Innovation

Productivité innovation | Une initiative d'Investissement Québec

Cette initiative d’Investissement Québec offre du financement de même que de l’accompagnement stratégique et technologique pour les entreprises ayant des projets innovants, que ce soit en matière d’automatisation, de numérisation, de robotisation et d’intelligence artificielle. Elle succède au programme Manufacturiers innovants. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.