Contenus
Productivité Innovation

L’automatisation, un gage de performance pour CASA

Études de cas - 2021/02/05
Productivité Innovation

Résumé de la problématique

Comptoir agricole Ste-Anne (CASA) se spécialise dans la fabrication d’équipements agricoles servant à l’entreposage, à la manutention, au séchage et au conditionnement des grains. Fondée en 1975, cette entreprise de Repentigny s’est d’abord consacrée à la distribution d’équipements destinés à la grande culture. Il y a une  quinzaine d’années, cependant, elle s’est diversifiée et s’est lancée dans la conception et la fabrication d’équipements sur mesure. Elle offre aujourd’hui un large éventail de produits et est devenue l'une des plus importantes entreprises canadiennes dans son domaine. Ces dernières années, CASA a entrepris une démarche d’automatisation pour se réapproprier certaines tâches qu’elle confiait à la sous-traitance et accroître sa capacité de production.

Apprentissages clés

1. Il faut bien se préparer avant d’acquérir une nouvelle technologie
Acheter un robot pour automatiser des tâches répétitives exige de la préparation. C’est ce qu’a réalisé Mathieu Racine, président-directeur général de CASA, à l’achat de son premier robot soudeur. Même s’il avait bien analysé les besoins de l’entreprise, il avait sous-estimé les difficultés liées à l’intégration de cette machine dans son usine. La période de rodage peut, en effet, se révéler longue et coûteuse et l’assistance de l’intégrateur est souvent requise. Pour ne pas se retrouver dans une telle situation, il demande dorénavant à voir le robot opérer chez l’intégrateur ou chez l’un de ses clients avant sa livraison. Il peut ainsi s’assurer qu’il répond bien au besoin. De plus, avant de donner son aval à un projet d’investissement, il s’informe auprès d’experts, consulte ses pairs, mène des audits et procède à une sérieuse analyse financière avec son contrôleur. « C’est la clé du succès », affirme-t-il.

2. Visiter des expositions commerciales, c’est payant
Mathieu Racine, qui a pris la relève de l’entreprise fondée par son père, a visité de nombreuses expositions commerciales au fil des ans. Cela a été le moyen qu’il a privilégié pour analyser son marché, recueillir des idées et s’informer sur les technologies qui pourraient permettre à CASA de faire des gains de productivité. C’est d’ailleurs ce qu’il a fait quand est venu le temps d’acheter une poinçonneuse, un investissement majeur de plus de 1,5 M$, qui permet d’usiner une vaste gamme de pièces. Pour valider son choix, il a aussi visité, ici et à l’étranger, des usines dotées de cet équipement performant. Pour certaines de ces visites, il était accompagné de membres de son équipe de production, une façon de s’inspirer de l’expérience des autres et de reproduire les meilleures pratiques à l’interne.

3. Travailler de façon structurée assure le succès de la démarche
Une planification stratégique et un plan d’action sont nécessaires pour réussir sa transformation. Bien structurer les projets est une force chez CASA et permet de s’assurer que les projets d’amélioration s’imbriquent bien avec ceux déjà en place. En outre, l’entreprise s’assure, pour chaque projet, d’avoir un responsable capable de mener à bien l’intégration finale du système ou de la technologie à mettre en place.

Le défi

CASA fabrique une gamme étendue de produits, des silos et des séchoirs à grains aux élévateurs, aux convoyeurs et aux panneaux de contrôle, etc. Face au volume croissant de produits, la PME avait besoin d’atteindre une constance dans la production. L’automatisation s’imposait d’autant plus que l’entreprise avait de la difficulté à recruter le personnel dont elle avait besoin, dû à la rareté de la
main-d’œuvre. CASA emploie, selon les saisons, de 120 à 200 personnes.

La solution

CASA a bénéficié de l’accompagnement et du financement d’Investissement Québec pour mener à bien différents projets d’innovation technologique. Elle a déjà fait l’acquisition de deux robots soudeurs et prévoit se doter d’un robot plieur en 2021.

L’application

CASA a réalisé de nombreux gains dans sa démarche d’automatisation. « Investir massivement dans la technologie nous a permis de soutenir la croissance de l’entreprise. On a augmenté le volume de production, ce qui a permis de générer des ventes supplémentaires, explique Mathieu Racine. Mais le retour sur investissement n’est pas juste financier. L’automatisation aide à l’attraction et à la rétention de la main-d’œuvre, puisqu’elle permet d’éliminer les tâches à faible valeur ajoutée. On a même créé de nouveaux postes. Se doter d’équipement à la fine pointe de la technologie nous permet aussi de sortir du lot et d’améliorer notre compétitivité. C’est donc important de considérer également les éléments intangibles qui résultent de nos investissements. »

Les étapes clés d’une démarche d’innovation

  • Définir les cibles d’innovation
  • Se doter d’un plan d’action
  • Identifier les problématiques susceptibles d’entraver la démarche et y remédier
  • Choisir son portefeuille de projets
  • Déterminer des livrables réalistes pour chacun
  • Trouver le financement nécessaire pour réaliser les projets
  • Développer les projets retenus

Les conditions de succès

Réussir un virage technologique ne peut se faire sans la mobilisation des employés. Pour que l’équipe ait confiance dans ses projets de transformation, CASA a privilégié la méthode des petits pas, c’est-à-dire qu’elle a commencé par de petits projets au grand potentiel de réussite. En tant que leader, Mathieu Racine a aussi su communiquer sa vision de l’avenir de l’entreprise de manière efficace en donnant aux employés le goût de le suivre dans la démarche d’amélioration continue. 

Découvrez les alliés

Investissement Québec – CRIQ

Investissement Québec CRIQ

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), qui est maintenant intégré à Investissement Québec, offre aux entreprises manufacturières des services d’experts pour les aider à accélérer leurs investissements et pour accroître leur productivité, leur compétitivité et leur performance environnementale.

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le Regroupement des entreprises en automatisation industrielle

Le REAI aide les entreprises qui sont à la recherche de solutions d’automatisation. Il vient de lancer l’Usine bleue, une plateforme web qui favorise le jumelage intelligent avec des fournisseurs pouvant les soutenir dans leur démarche d’innovation. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.

Productivité Innovation

Productivité innovation | Une initiative d'Investissement Québec

Cette initiative d’Investissement Québec offre du financement de même que de l’accompagnement stratégique et technologique pour les entreprises ayant des projets innovants, que ce soit en matière d’automatisation, de numérisation, de robotisation et d’intelligence artificielle. Elle succède au programme Manufacturiers innovants. 

Pour plus d’information, visitez le site officiel.